Externe Sociale Diensten S.O.S. Services Sociaux Externes


Gast

#1

2012-06-22 01:29

Lovenswaardig !

Gast

#2

2012-06-25 14:06

iedereen heeft rechten...

Gast

#3

2012-06-25 14:50

Wanneer mensen voldoende steun krijgen en gezien worden in de stappen die men zet naar verandering en verbetering(wat meestal een moeilijk proces en kwetsbaar proces is)doet dit de kans naar effectieve verandering groeien. Wanneer dit volledig weg valt, hier concreet omdat hulpverlening niet meer kan plaatsvinden binnen de gevangenis, verhoogd dit de kwetsbaarheid en risico op herval. Wanneer er geen perspectief is op iets "anders", op iets nieuws, is het een menselijke reactie om te kiezen voor hetgeen men kent, als overlevingsstrategie. Daar kan je kritiek op hebben maar menselijke natuur zit vaak zo in mekaar. Wat nu dus een oplossing lijkt op korte termijn verplaatst eigenlijk het probleem naar langere termijn.

Gast

#4

2012-06-26 13:05

Si nous ne réagissons pas aujourd'hui, afin de soutenir une société qui sait punir mais qui sait aussi aider à la réinsertion, nous courons à une catastrophe humaine.

Gast

#5

2012-06-26 19:56

Nous comprennons les difficultés rencontrées par le personnel de surveillance et les services psychosociaux interne. Nous ne pouvons cependant pas accepter que notre travail soit "confisqué".

Gast

#6

2012-06-27 12:12

Iedereen heeft rechten we weten ook dat het niet gemakkelijk is in deze situatie er zijn personen die ervoor gaan en andere die deze opportuniteit niet willen waarmaken.
angie

#7 Re:

2012-06-27 14:49

#1: -

Het is in het belang van iedereen - de maatschappij - dat mensen begeleid worden naar reïntegratie. Zèlfs zonder het hanteren van het grote woord "rechten" - om elke onnodige discussie te vermijden - is het gewoon evident dat mensen maar positiever, béter kunnen worden, wanneer er naar hen ook wordt geluisterd, en gezocht naar oplossingen. Iedereen heeft zijn verhaal, en "je valt niet zomaar in een put", om het spreekwoordelijk uit te drukken.  Begeleiding is dus "broodnodig"!

 


Gast

#8

2012-06-28 21:05

Main goal of prison sentence is for one to be punished and re-integrated in the society after serving he's sentence. I believe in re-integration of prisoners/convicts into the society but they need access to that society and social workers not being allowed to enter the prison just means that these people will become even more unable to integrate after serving their sentence! Why then put them in prison at all if you don't believe they can be re-integrated? I believe allowing social workers to work in the prison means a win to win situation for us citizens and the authorities to ensure a better future for us all! Thank you

Gast

#9

2012-07-01 20:35

Ce n'est pas tout de punir : il faut aussi réinsérer les anciens détenus pour que la punition serve et ne soit pas considérée comme injuste ! Sinon c'est le risque de récidive. Seul un encadrement peut assurer cela !

Gast

#10

2012-07-02 11:59

Als educatief medewerker van de Rode Antraciet, kwam ik onlangs de cursus 'Vader zijn in de gevangenis' geven. De inzet van de cursusgroep was erg goed en het aanbod bleek aan te slaan en te beantwoorden aan een reële behoefte. We konden daarbij rekenen op de ondersteuning van het team van Vlaamse Gemeenschap. Het zou echt teleurstellend zijn indien dit nu weer afgevoerd wordt. Met inbegrip van alle andere waardevolle initiatieven: kinderbezoek, herstelweek, ... Sabine De Bock, De Rode Antraciet

Gast

#11

2012-07-02 15:54

Ik ben het hier volkomen mee eens. Het is inhumaan!

Gast

#12

2012-07-03 10:59

Tout à fait inhumain en notre pays.

Gast

#13

2012-07-03 13:19

Je défends ici mon métier pour son sens.
Isabelle Marchal
Gast

#14 Je ne serais pas fière, Madame Turtelboom...

2012-07-03 13:53

Quand une ministre joue le pourrissement et essaie de dresser des travailleurs contre d'autres travailleurs, avec au milieu du jeu de quille, des détenus dont les conditions se dégradent à tous points de vue, mettant en péril des chances de réinsertion déjà mises à mal, cela porte un nom : on appelle cela de l'irresponsabilité !


Gast

#15

2012-07-03 15:08

Irresponsabilité crasse.

Gast

#16

2012-07-03 15:55

Solidaire également avec les agents et l’ensemble des travailleurs du milieu carcéral, je pense que le problème est général, un déséquilibre entre les ambitions et le moyens mis en œuvre. De manière générale, je regrette que l’on ai préféré « rassurer » les riches financiers au détriment du projet commun de société, dont la prison fait malheureusement partie.

Gast

#17

2012-07-03 16:26

Il est indispensable pour leur ré-insertion que les détenus maintiennent un contact positif avec l'extérieur
Michel Cordier

#18 Oui, mais...

2012-07-04 12:35

... l'en-tête "Rendez-nous notre travail" n'est (peut-être) pas un bon choix ! Cela met en avant non pas l'importance (d'intérêt général) de la mission mais bien l'intérêt (strictement) personnel des demandeurs...
Le gentil externe

#19 Les professionels

2012-07-04 13:08

Je fais confiance aux agents, professionnels de leur métier. Ils savent comment faire leur travail. La sécurité passe avant tout mais ils savent également toute l'importance des interventions externes : soutien juridique ; assistance sociale et psychologique ; cultes ; liens familiaux ; éducation permanente et formations. J'imagine donc que la situation est parfois telles que malheureusement tout cela n'est plus possible du fait de la précarité en terme de sécurité. Je suis de tout cœur avec les agents qui ne peuvent donc pas faire leur travail correctement et qui se retrouvent dans une posture de "bourreau". Courage les amis !

Gast

#20

2012-07-04 15:15

Ik vind dat iets doen belangrijk is voor deze mensen en ook voor ons.

Gast

#21

2012-07-04 15:29

Ik denk dat de reclassering broodnodig is !
Evelyne huytebroeck

#22

2012-07-04 17:29

En tant que ministre responsable de l aide aux justiciables je soutiens totalement les demandes et actions des services. J ai également écrit et interpellé la Ministre Turtleboom sur cette question sans réponse à ce jour. Il n est pas acceptable de laisser pourrir une situation néfaste pour les détenus, leur famille, les travailleurs et à court terme la société toute entière puisque tout le travail de préparation à la réinsertion est actuellement mis entre parenthèse.

Gast

#23

2012-07-06 16:25

In support for social workers/Glenn de Guzman

Gast

#24

2012-07-07 00:34

Je trouve cela déplorable que surtout les familles pâtissent de ce surnombre en prison. Et comment après de logs jours les uns sur les autres des êtres humains peuvent-ils faire un pas vers le positif de la vie. A ce rythme, il n'en sortira que de plus en plus de criminels.

Gast

#25

2012-07-09 17:00

Vos objectifs sont certainement justifiés, sinon je n'aurais pas signé. Cependant,un style plus courtois et une mise en contexte de la situation auraient rendu votre pétition plus efficace.